Le projet SMAP - 1er smart-grid en milieu rural

Le projet SMAP est un démonstrateur porté par 10 partenaires et copiloté par AURA-EE et ENEDIS. Adossé à la production photovoltaïque d'installations photovoltaïques exploitées par la société locale citoyenne SAS Centrales Villageoises de la Région de Condrieu dans le village des Haies (PNR du Pilat), ce projet vise à tester et simuler différentes solutions ayant pour but d'augmenter le taux de pénétration des énergies renouvelables électriques en milieu rural (sur la basse tension).

Origine et objectifs

Lors de l'expérimentation des Centrales Villageoises entre 2010 et 2014, les sociétés locales Centrales Villageoises ont étudié de nombreux projets photovoltaïques et ont constaté qu'au-delà d'un certain seuil, des renforcements significatifs du réseau électrique sont nécessaires, avec des coûts financiers parfois bloquants pour les projets.

Ce constat a été particulièrement vrai pour la première opération photovoltaïque portée sur le village des Haies (69) par la SAS Centrales Villageoises de la Région de Condrieu. Première centrale villageoise photovoltaïque de France, cette opération a donc servi de support au démonstrateur SMAP.

Le projet SMAP cherche ainsi à faciliter l'intégration des énergies renouvelables dans les réseaux électriques ruraux, à travers 3 sous-objectifs :

  • optimiser le déploiement des ENR électriques grâce à des solutions techniques innovantes
  • sensibiliser les citoyens à la maîtrise de l'énergie et aux enjeux du fonctionnement du réseau électrique
  • outiller les territoires pour faciliter la prise en compte des réseaux électriques dans leurs exercices de planification énergétique

Partenaires et financement

Le projet est co-piloté par

  • Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement : Agence régionale de l'énergie et de l'environnement en Auvergne-Rhône-Alpes
  • ENEDIS, gestionnaire de réseau

Il associe 8 autres partenaires :

  • Le Parc naturel régional du Pilat
  • La Mairie des Haies
  • Le SYDER, syndicat d'énergie du Rhône
  • La SAS Centrales Villageoises de la Région de Condrieu
  • HESPUL
  • Grenoble INP
  • ATOS
  • NEXANS

Le projet bénéficie d'une aide des fonds FEDER, qui couvre 40% du budget de SMAP (qui s'élève à 820 k€).

Axes de travail

La scénarisation

Une étude est conduite sur le potentiel de production d’énergie  photovoltaïque à l’échelle de la commune et de l’ex-Communauté de communes de la Région de Condrieu. Des scénarios de déploiement de ce potentiel de production sont proposés à horizon 2030 et 2050.

De la même façon des scénarios de consommation d’électricité (scénario tendanciel et scénario haut) sont effectués aux mêmes échelles temporelle et géographique.

Ces scénarios sont ensuite intégrés dans des simulations numériques qui intègrent la modélisation du réseau électrique. Différentes solutions "smart-grids" sont ensuite simulées afin de voir dans quelle mesue elles permettent d'atteindre les objectifs énergétiques scénarisés.

L'expérimentation de terrain

Les réseaux basse tension sont par nature moins instrumentés et moins équipés de capteurs que les réseaux haute tension, rendant leur gestion moins flexible. Dans SMAP, une architecture réseau a été mise en place sur le village des Haies, avec pour objectif de tester différentes technologies innovantes permettant d’optimiser l’insertion d’énergies renouvelables. Différentes étapes sont nécessaires pour mettre en œuvre cette expérimentation :

La sensibilisation

Par l’information et la sensibilisation, l’objectif est d’amener les citoyens à devenir acteurs de l’équilibre local entre consommation et production. Cette implication passe par une appropriation des principes électriques, la connaissance de ses consommations, une sensibilisation aux enjeux de la transition énergétique, etc. Dans le cadre de SMAP, plusieurs solutions et animations sont mises en place afin d’accompagner les habitants dans cette démarche :

  • Mise en place du défi « familles à énergie solaire ». Les familles volontaires Les Haies bénéficient de formations et d’ateliers pour échanger sur leurs bonnes pratiques afin de mieux appréhender leurs consommations électriques. Leur défi : décaler leurs consommations électriques aux heures de production solaire.
  • Mise à disposition d’une plateforme SMAP&Moi permettant aux habitants de visualiser leur consommation et la production du village - Cette plateforme sert de support aux animations effectuées, puisqu’elle permet de mieux connaître sa consommation et de mieux comprendre la notion d’équilibre local via une comparaison entre ses habitudes de consommation et la production photovoltaïque.
  • La commune joue aussi le jeu puisqu’elle a changé son utilitaire pour un véhicule électrique, avec pour objectif d’optimiser les recharges en milieu de journée.