La filière bois-énergie en Auvergne-Rhône-Alpes

Première source d’énergie renouvelable en France, la valorisation énergétique du bois représente, en Auvergne-Rhône-Alpes, la deuxième source d’énergie renouvelable après l’hydroélectricité, avec une production de 12,4 TWh en 2017, l’équivalent de 5,7 % de la consommation d’énergie du territoire (source : Observatoire climat air énergie d’Auvergne-Rhône-Alpes - ORCAE). Son impact en termes d’emploi est évalué à 3 000 équivalents temps plein en région, sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Chiffres-clés du bois-énergie en Auvergne-Rhône-Alpes

Analyses régionales

Approches territoriales

• L’ORCAE met à disposition des territoires des données et analyses nécessaires à la réalisation d’un diagnostic (énergie, émissions de GES, séquestration nette de carbone, etc.), sous la forme de "profils" disponibles pour tous les EPCI et TEPOS d'Auvergne-Rhône-Alpes. On y trouve notamment des données sur la production de chaleur renouvelable : bois-énergie et autres biomasses solides (production estimée).

• L’outil d'aide à la décision TerriSTORY® propose une visualisation interactive des données sur la production des ENR, dont le bois, ainsi que du potentiel de surfaces forestières exploitables, en fonction du type d’essence, de la pente et du type de propriété (privée/publique).

Les politiques régionales

Schéma régional biomasse (SRB)

Le SRB vise à atteindre 19 900 GWh de production en 2030, soit une augmentation de 43 % par rapport à 2015. Cela correspond à environ 1 200 chaufferies supplémentaires en 2035. Les ressources mobilisées supplémentaires sont à 42% issues directement de la forêt, à 34 % issues de la transformation du bois, et à 24 % des déchets.

Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité du territoire (SRADDET)

Le SRADDET, qui s’impose aux schémas locaux (SCOT et PLU), reprend les objectifs du SRB et s’assure de leur compatibilité avec le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE).

 

[Mise à jour : octobre 2020]