Observatoire et données régionales sur le biogaz

Installations de méthanisation en Auvergne-Rhône-Alpes

La production et la valorisation du biogaz par méthanisation en Auvergne-Rhône-Alpes sont historiquement liées à des unités de méthanisation sur stations d'épurations (la région détient le plus grand parc de ce type d'unités en France) et à la récupération du biogaz sur les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND - ordures ménagères).

Aujourd'hui les unités de méthanisation en fonctionnement sont majoritairement agricoles et tournées vers la cogénération. Le nombre d'unités de méthanisation représente environ 12% du parc national mais seulement 7% environ des MWh valorisés (électricité et biométhane) au niveau national. Avec une puissance installée moyenne de 170 kWé en cogénération et 120 Nm3/h en injection, les unités régionales sont en effet plus petites que la moyenne nationale. 

A l'avenir, la méthanisation agricole va continuer de s'affirmer (70% des projets actuels) et le parc se tourner de plus en plus vers l'injection biométhane (90% des projets).

L'objectif en Région à horizon 2023 : 180 unités en fonctionnement valorisant 1 000 GWh en biométhane et 500 GWh en cogénération électricité-chaleur.
 

 

Nb : la visualisation du panorama peut être plus ou moins simple selon votre navigateur (Edge et Internet Explorer sont à priori à éviter).

Les gisements à l'échelle régionale

Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, dans le cadre de sa mission pour l'observatoire climat-air-énergie d'Auvergne-Rhône-Alpes (ORCAE), a élaboré une méthodologie pourestimer le potentiel méthanisable à l'échelle territoriale. Les données brutes du gisement méthanisable à la maille communale (format csv ou SIG) ainsi que la méthodologie sont accessibles sur le site du CRAIG. Les estimations du potentiel de développement des autres énergies renouvelables (éolien, bois et solaire) sont téléchargeables sur ce site et intégrées dans les profils climat-air-énergie territoriaux de l'ORCAE.

L’estimation du potentiel de développement des différentes filières EnR à l’échelle territoriale est également disponible sur TerriSTORY®, outil de visualisation de données et de prospective territoriale développé par AURA-EE.
 

Analyse des flux de la filière biogaz

La filière biogaz est en plein développement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, tant dans les milieux agricoles que dans le traitement des déchets. Le développement de la cogénération, valorisation traditionnelle du biogaz, marque le pas. Parallèlement, d’autres débouchés apparaissent comme l’injection sur le réseau de gaz naturel ou la transformation du biogaz en carburant. Afin d’appréhender le niveau et les capacités de développement de la filière dans la région, Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) modélise les flux énergétiques de cette filière.

Deux diagrammes de Sankey des flux énergétiques de la filière biogaz à l’échelle régionale sont réalisés. L’un concerne uniquement les installations en service fin 2016, l’autre intègre également les flux des installations en cours de développement.

Carte dynamique des installations de méthanisation

  • Rendez vous sur TerriSTORY® (maille région/EPCI -> icône installations à gauche -> unités de méthanisation)