Définition

 

Les réseaux de chaleur existent en France depuis longtemps et ont permis de valoriser de nombreuses sources d’énergies. Celles-ci tendent à être de plus en plus  renouvelables, comme  le  bois énergie, ou  de  récupération, comme la chaleur fatale issue de l’incinération des déchets.

Les  réseaux  de  chaleur  sont  un  outil  essentiel  pour  atteindre  les objectifs  fixés  par  la  loi  de  Transition  Energétique pour la  Croissance Verte : multiplier par 5, d’ici 2030, les quantités livrées de chaleur et de froid renouvelables ou de récupération.

La région Auvergne-Rhône-Alpes possède un fort potentiel de développement des réseaux de chaleur. Les collectivités locales, autorités concédantes pour les réseaux, possèdent de nombreux  réseaux  de  chaleur  et  en  créent  de  nouveaux.  Elles  sont  en  cela  aidées  par  la Région et l’Etat, à travers par exemple le Fonds Chaleur, géré par l’ADEME.

Définitions

On appelle réseau de chaleur ou chauffage urbain un ensemble d’installations qui produisent et distribuent de la chaleur à plusieurs bâtiments pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire.
Le réseau de chaleur est constitué d’un réseau primaire de canalisations, empruntant le domaine public ou privé, transportant de la chaleur qui alimente des postes de livraison installés dans les immeubles des utilisateurs.
La chaleur est produite par une unité de production et ensuite transportée par un fluide caloporteur (généralement de l'eau surchauffée ou de la vapeur d'eau sous pression) dans divers lieux de consommation :

  • logements,
  • bâtiments publics (scolaire, hospitalier...),
  • immeubles de bureaux,
  • industrie,
  • ...

Sur les mêmes principes, il existe des réseaux distribuant du froid, transporté sous forme d’eau glacée et destiné à la climatisation de bâtiments tertiaires. Les collectivités locales (communes ou groupement de communes) ont la compétence pour créer un service public local de distribution d’énergie calorifique. Climespace à Paris est un exemple de réseau d’eau glacée.